14/08/2022

Courrier Picard

C’est un clown-triste. Un jongleur du quotidien. Un travailleur comme il y en a tant qui répète maintes fois les mêmes gestes et les mêmes habitudes dans un rituel routinier, presque maladif. C’est un spectacle à la fois tendre, drôle et dur, entre jonglage et clownerie, sans oublier une réflexion en filigrane sur la difficulté du monde du travail, le stress et l’ennui. Les symboles sont bien présents : chaque matin le personnage s’attache à son bureau par sa cravate, une entrave qu’il s’impose et choisit…
Retrouvez l'intégralité de l'article en cliquant ici.